Carte des utopies, alternatives et luttes concrètes

« Notre monde va mal ». Voilà un acception largement partagée aujourd’hui. Cependant, malgré la lassitude, la résignation, le désespoir ou la colère d’un grand nombre de personnes devant cette sorte de décadence civilisationnelle à laquelle nous faisons face, il est nécessaire de garder espoir. Ardente nécessité que celle de continuer à rêver, à imaginer et à construire des sociétés alternatives, d’autres réalités, utopiques, autonomes, fraternelles et solidaires, des espaces de vie collectifs libérés de l’emprise du système capitaliste.

Certes, la machine économique semble incontrôlable, le système inchangeable, les responsables du chaos intouchables. Certes, la répression étatique permanente contre les mouvements politiques et sociaux est toujours plus intenses, certes nos forces comparées aux leurs sont faibles et disparates. Mais notre Histoire commune est celle de luttes, idéologiques, sociales, politiques, humanistes. Luttes pour obtenir des droits, pour tenter de les préserver, ou  contre diverses formes de tyrannies, contre la destruction du lien sociale, ou encore celle de l’environnement.

Ces différents combats, loin d’être violents, continuent aujourd’hui, ils sont diverses, nombreux, foisonnants, mais malheureusement trop peu connus, et soutenus. C’est pourquoi il est essentielle aujourd’hui, comme ce fut la cas hier, de faire montre de solidarité au delà de toute frontière à celles et ceux qui partagent nombres de valeurs et d’engagements communs, et qui souhaitent construire dès maintenant le monde de demain. Faisons converger nos luttes, loin des postures dogmatiques, de la résignation, ou de l’attentisme qui nous minent.

Pour les soutenir cependant, il faut pouvoir les connaître. Et comme le dit cet aphorisme latin, « scientia potentia est« , le savoir est une force. Cependant, les médias dominants, toujours prompts à se ranger derrière les élites économiques et politiques les plus carnassières, ne vous parlerons que très rarement de toute idée, toute expérience remettant radicalement le système en question,  résistant et désobéissant malgré le rejet, les critiques et la répression exercés.

Il est nécessaire de créer nos propres médias, libres, indépendants, et n’étant pas les joujoux de quelques marchands de canons ou de béton sans scrupule ni morale, ainsi que d’appuyer ceux existants, et ce afin de s’extraire autant que possible de la désinformation, de la propagande et de l’aliénation de masse qui nous affectent et nous transfigurent au quotidien.

Chacun-e d’entre nous peut se faire vecteur d’information. L’évolution des technologies, bien qu’à suivre de près et souffrant de critiques amplement justifiées, nous permet de plus en plus de développer et utiliser nombres d’outils et médias essentiels. Il nous faut créer des réseaux alternatifs, des plateformes de réflexion, d’actions et de coordination, et étendre la connaissance d’un monde en mouvement, d’un underground utopiste et pluriel dont le travail et l’engagement démontre au quotidien qu’un autre futur est possible.

Aussi, je voulais vous faire part d’une carte non exhaustive sur internet des utopies et luttes en cours à travers la planète sur laquelle je travaille avec quelques amis-es. Cette carte comporte des indications sur de nombreux lieux différents à travers le globe, entre des communautés, des éco-villages des squats ouverts, des centres sociaux autogérés, des occupations et luttes écologistes, sociales et politiques en cours dans le monde.

Comme je l’ai précisé plus haut, cette carte ne tend pas à l’exhaustivité, et notre projet n’a que quelques mois d’existence. Cependant vous pouvez nous contacter par email et faire part de suggestions d’endroits ou de remarques sur cette carte. D’ici peu, nous essayerons de la passer en libre, afin de ne pas rester sur google map.

En attendant, bonne consultation (cliquez sur l’image dessous pour accéder à la carte), en espérant qu’elle puisse vous être utile! 🙂

Image

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Carte des utopies, alternatives et luttes concrètes

  1. Yo!
    Très bien ta carte, super initiative!
    Du coup tu va faire moitié anglais/moitié français ?
    Et ce n’est pas possible de faire le même concept en utilisant un autre système que Google, genre Open Street Map ?
    Je te laisse les liens de trois gros squats à Amsterdam, assez vieux et installés, mais toujours actifs!
    http://www.joesgarage.nl/
    http://molli.squat.net/agenda/
    http://deslang.nl/en/

    Et j’imagine que tu connais ce site (ya de quoi faire!) :
    http://fr.squat.net/

    La bise!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s